• Shigure\Yuki 
    Satanophobie, en feu, exclusive.
     Peut être un lemon
     Histoire dans un univers parallèle
     Ok je commence. 

    Dans l’académie Honda, Shiguré et Yuki sont deux élèves de première. Depuis plusieurs mois, Yuki Sôma donne des cours particulier à son incapable de cousin pour augmenter ça moyenne minable. Le coté pervers de Shigure Sôma resurgissait de temps en temps, et, lorsqu’il était sujet aux plaisanteries de son cousin, Yuki finissait avec les joues en feu, tandis que Shigure rentrait chez lui avec une bosse grosse comme un obus. En voyant le diable au corps du chien Yuki finirait forcément par souffrir de satanophobie. Un jour d’hiver, yuki aide Shigu à faire une rédaction pour leur prof de Français (L’académie Honda est en France d’accord ?!) : 
    -Bordel ! Shigure mais qu’est-ce que tu as dans ta saleté de crâne ! Hiver, ca s’écrit avec un « i » ! (spéciale dédicace à Vengeresse, lol), Dieu sans « x », y’en a qu’un seul ! Shigure sans « c » ! Tu ne sais même pas écrire ton prénom ? 
    - Yuki ? Je peux voire ton trou ? 
    -Quoi ! Nan, mais t’es malade !
     -S’il te plait ! Juste un petit peu ! Vue exclusive sur le merveilleux anus de Yuki Sôma ! 
    -Pauvre type ! Tu connais le mot « merveileux » et tu ne sais pas écrire « hiver » ! 
    - je veux le voir ! Yukiiiii ! 
    -Naaaan ! Je suis pas homo et je ne le montrerais surtout pas à toi ! 
    -Yuki ! J’t’aime ! 
    « Quel idiot, il pense qu’on va le croire » pensa Yuki en faisant demi tour pour sortir de sa chambre.sa main se tendit vers la poignée mais celle de Shigure l’empoigna afin de retourner Yuki et déposer un baiser sur ses lèvres. La souris ouvrit la bouche de stupeur, et la vile langue du chien en profita pour aller faire connaissance avec sa consœur. Toutes les barrières de Yuki le trahirent et l’abandonnèrent aux mains de Shigure qui poussa La souris sur le lit et commençait à explorer le cou fin et délicat, mordillant les zones sensibles. Des légers gémissements s’échappèrent de sa victime, gémissements qui s’amplifièrent quand sa main explora son entre-jambe. Lui-même s’en retenait à grande peine lorsque leurs peaux entraient en contact. Il ne savait même plus comment il avait fait pour déshabiller son amour et en avoir fait de même avec lui. Tout ce qu’il voyait c’était ce visage qu’il aimait depuis des années sous le sien. Le corps de Yuki frissonna quand leurs intimités se frôlèrent, ses gémissements gagnèrent en pixels. Le souffle de Shigure devenait haletant, ses membres rongés par l’excitation. N’y tenant plus, il inséra un doit dans l’orifice de son partenaire, qui laissa échapper un cri, il en inséra un second une fois la souris habitué et commença de léger mouvement afin de détendre notre pauvre Yuki. Il retira finalement ses doigts et demanda dans un baiser s’il pouvait y aller. L’inconscient jeune homme aux cheveux d’argents l’y autorisa, emporter par…L’amour ?? Shiguré ne le lui fit pas répéter deux fois et le pénétra en douceur, commençant de lents vas-et-viens lorsque Yuki fut habitué à sa présence. Les gémissements de son nouvel amant résonnait comme la plus merveilleuse des litanies, allant en s’accélérant, en synchronisation avec leurs mouvements de bassin. La fin main de Yuki s’agrippa à l’épaule du seme au moment où ils jouissaient ensemble.

     Quelques heures plus tard, Yuki est en train de se délecter du spectacle de Shigure endormi. « Comment n’ai-je pas pus me rendre compte de mes sentiments avant ? » Le chien ouvrit les yeux tout sourire en voyant sa souris préférée ! Et encore plus heureux quand celle-ci se blotti dans ses bras un lui murmurant un « Je t’aime ». 
    - C’est quand même une bonne chose que tes parents ne soient pas là !chuchota-t-il 
    - Et que tes parents soient avec les miens ! répliqua Yuki. - Ils rentrent dans une semaine, c’est ça ? 
    - Ouais. 
    De magnifiques idées perverses prirent formes dans son esprit ! 
    Mais ça c’est le problème de Yuki maintenant qu’ils sortent ensemble xD ! Bon c’est idiot et mal fait mais j’ai le cerveau qui patine à cause des lesbiennes ! LOL Puis les mots n’ont aucun rapport avec l’histoire.


    De Kagomeinuyasha!  THANKS!! :D 

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 3 Avril 2010 à 14:51
    J'arrive pas à croire que j'ai écrit ça! En cours en plus! Vive la prof de français qui n'a pas remarquée que j'ai pas pris le cours pendant 1h30 (je pensait surtout à la pause déjener qui commençait à 13h)
    2
    Jeudi 14 Mars 2013 à 21:12

    OOh supper douer juste extras .Oh je voix que je suis pas la seul a écrire en cour de francais j'aime plutot bien ma place du fond enfaite...Bref tres douer continue!!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :